Quel prix pour un covoiturage ?

Le covoiturage est une pratique de plus en plus populaire qui offre de nombreux avantages, tant économiques qu’écologiques. Mais pour tirer le meilleur parti de cette expérience partagée, on vous dévoile comment calculer correctement le coût d’un trajet. Ici on vous guide à travers les différentes composantes à prendre en compte pour établir un tarif juste et transparent pour tous les participants.

Prix du covoiturage

Comment calculer le prix d'un covoiturage ?

Les frais directs du covoiturage

Le calcul du coût du covoiturage commence par l’estimation des frais directs engendrés par le trajet, tel que :

  • Le carburant : il représente souvent la part la plus significative et peut varier selon le type utilisé (essence, diesel, GPL, etc.) et le véhicule.

À noter : En moyenne, le coût du carburant se situe entre 0,10 € et 0,15 € par kilomètre pour la plupart des véhicules de taille moyenne.

  • Les péages : particulièrement sur les longues distances ou les trajets impliquant l’utilisation d’autoroutes. Le coût reste variable en fonction de l’itinéraire choisi.
  • Les frais de stationnement : bien que moins fréquents dans le cadre du covoiturage, peuvent survenir, surtout si des arrêts sont prévus en cours de route ou à destination dans des zones payantes.
  • Les commissions des plateformes de covoiturage : si vous utilisez une plateforme en ligne pour organiser ou trouver un covoiturage, il est possible que celle-ci prélève une commission sur la transaction.

Les frais indirects du covoiturage

Au-delà des frais directs, le covoiturage engendre également des coûts indirects. Bien que ces dépenses en soient pas directement liées à un trajet spécifique, elles doivent être amorties sur l’ensemble des kilomètres parcourus par le véhicule, y compris ceux effectués en covoiturage.

  • Coût de l’assurance auto : son tarif peut légèrement augmenter si vous déclarez pratiquer régulièrement le covoiturage, en raison du risque perçu comme plus élevé par les assureurs.
  • Les frais d’entretien du véhicule : on parle donc des vidanges, du changement de pneus, des réparations diverses et de l’usure générale. Ceci constitue une part importante des coûts indirects.

Méthodes de calcul du coût total du covoiturage

Pour obtenir le coût total d’un trajet en covoiturage, voici le calcul à faire :

  • (Frais directs + Frais indirects) ÷ Nombre total de personnes dont le conducteur = Coût Total
 

Pour les trajets occasionnels, cette division simple offre une approche transparente et équitable pour tous.

Cependant, pour des trajets réguliers ou plus longs, il peut être judicieux d’adopter une méthode de calcul plus fine, tenant compte de l’ensemble des frais de manière plus précise, notamment en s’appuyant sur le barème kilométrique publié annuellement par l’administration fiscale.

Comment calculer le prix du covoiturage au kilomètre ?

Calculer le coût au kilomètre

Le prix au kilomètre prend en compte à la fois les frais directs et indirects associés au véhicule et peut ensuite être ajusté en fonction du nombre de passagers.

Le calcule est le suivant :

  • (Coût total du trajet + Frais kilométrique) ÷ Nombre de kilomètres parcourus = coût du trajet au kilomètre 
 

Par exemple : Un trajet de 100 kilomètres avec un coût de carburant estimé à 15 €, des péages à 5 € et aucun frais de stationnement. Supposons également que les frais indirects s’élèvent à 10 € pour ce trajet. Le coût total du trajet est donc de 30 €. Pour déterminer le prix au kilomètre, on divise ce coût par 100, ce qui donne 0,30 € par kilomètre.

Prix du covoiturage

Influence du coût du covoiturage selon certain critères

Le type de véhicule peut influencer significative sur le coût au kilomètre. Un véhicule consommant plus de carburant entraînera un prix au kilomètre plus élevé.

Tout comme la distance parcourue. Pour les longs trajets, les coûts fixes comme les péages sont dilués, réduisant ainsi le coût au kilomètre. En revanche, pour les trajets plus courts, ces frais fixes ont un impact proportionnellement plus important.

De plus, le nombre de passagers affecte directement le prix par personne. Plus il y a de passagers, plus le coût total peut être divisé, rendant le voyage plus économique pour chacun.

Utilisation des recommandations et des barèmes pour le prix du covoiturage

Les plateformes de covoiturage offrent souvent des recommandations de prix basées sur des calculs précis, tenant compte des frais directs et indirects. Ces recommandations peuvent vous aider à fixer un prix juste et compétitif.

Le barème kilométrique lui, est publié annuellement. Il fournit une base solide pour calculer le coût au kilomètre de manière plus formelle. Ce barème prend en compte l’amortissement du véhicule, les frais de carburant, et d’autres coûts indirects, offrant ainsi une estimation complète du coût réel du trajet.

Quels sont les facteurs annexes qui influencent le prix du covoiturage ?

L’offre et la demande et le prix des carburants

Le principe de l’offre et de la demande vient apporter des fluctuation dans la fixation du coût du covoiturage. Pendant les périodes de forte demande, comme les vacances ou les grands événements, les prix peuvent augmenter. À l’inverse, une offre abondante peut conduire à une baisse des tarifs.

Mais la fluctuation des prix des carburants a également un impact direct. Une hausse significative du prix à la pompe se traduira par une augmentation du coût global du covoiturage.

Astuces pour optimiser le coût du covoiturage

L’adoption de l’écoconduite est une stratégie efficace pour réduire la consommation de carburant. Ceci passe par la conduite à vitesse modérée, l’évitement des accélérations et freinages brusques, et le maintien d’une pression adéquate des pneus par exemple.

De plus, les covoitureurs peuvent bénéficier de diverses incitations fiscales et aides mises en place par les gouvernements locaux ou les employeurs. Par exemple, le « forfait mobilités durables » en France permet aux entreprises de rembourser jusqu’à 400 euros par an aux salariés pratiquant le covoiturage, exempt de taxes et de cotisations sociales.

À noter : Veillez à ce que le tarif proposé ne dépasse pas les coûts réels engagés, afin que votre covoiturage soit considéré comme un partage de frais et non comme une activité génératrice de revenus soumise à imposition.

Conclusion

Le covoiturage est une solution efficace pour réduire les coûts de transport et l’empreinte écologique associée aux déplacements. En adoptant des méthodes de calcul précises pour les frais directs et indirects et en prenant en compte les facteurs externes tels que l’offre et la demande, ainsi que les variations des prix des carburants, vous pouvez établir des tarifs équitables pour tous. D’autant plus que cela encourage une pratique du covoiturage plus juste, économique, et écologiquement responsable, contribuant ainsi à une mobilité plus durable pour tous.

Je m'assure sur n'importe quelle voiture à la journée avec Cartage

Cartage propose le premier produit d’assurance à la journée dédiée à l’autopartage.

Concrétement, vous pouvez emprunter / louer n’importe quelle voiture de manière sécurisée en vous assurant dessus et ceux pour seulement 5€ par jour.

En cas de sinistre, Cartage vient couvrir les frais financiers liés aux franchises, aux sur-franchises et même à l’impact bonus / malus.

Partager l'article :

Cela peut vous intéresser :

balcons-batiment-casa-batllo-house-of-bones-antoni-gaudi-roadtrip-espagne-barcelone-assurance-journée

Vacances

13 Avr 2024

Road trip Espagne en 1 semaine: guide ultime avec itinéraires et conseils pratiques

Jeune conducteur avec des clés de voiture près d'une voiture

Jeune conducteur

12 Avr 2024

Peut-on prêter sa voiture à un jeune conducteur ?