Quelles sont les assurances nécessaire pour le covoiturage ?

Après l’obtention du permis de conduire c’est l’enthousiasme d’acquérir une première voiture qui prend place ! L’achat de la première voiture pour les jeunes conducteurs est un moment significatif. Ce choix n’est pas seulement une question de mobilité, mais aussi d’autonomie, de sécurité et de budget. 

Dans ce guide nous vous apportons toutes les informations pour naviguer dans ce processus complexe, en mettant l’accent sur les aspects financiers, techniques et pratiques.

assurance covoiturage

L'assurance covoiturage et les ajustements nécessaires

Une assurance spéciale pour le covoiturage : est-ce nécessaire ?

La question de l’assurance spécifique pour le covoiturage se pose régulièrement. La bonne nouvelle est que, selon la législation française, aucun contrat spécifique n’est requis au-delà de la responsabilité civile, couverture minimale obligatoire pour tout véhicule motorisé. Cette garantie protège les tiers en cas de dommages causés par le véhicule, incluant les passagers lors d’un trajet en covoiturage.

Informer son assureur : une démarche recommandée

Il est conseillé d’informer son assureur de son activité de covoiturage. Ceci permet d’ajuster votre contrat d’assurance si nécessaire et de bénéficier de conseils personnalisés pour une couverture adéquate.

Cela vous permet de vérifier explicitement que les passagers transportés dans le cadre du covoiturage sont bien couverts par votre assurance actuelle. La responsabilité civile protège certes les tiers en cas de sinistre, mais des précisions sur les cas de figure spécifiques au covoiturage peuvent être nécessaires.

Si votre pratique de covoiturage sort du cadre couvert par votre contrat standard (par exemple, prêt du volant à un passager), votre assureur pourra vous proposer des adaptations de contrat ou des garanties supplémentaires pour que vous restiez bien couvert.

À noter : Certaines polices d’assurance pourraient inclure des clauses excluant ou limitant la couverture lors de l’utilisation du véhicule pour le covoiturage, notamment si celui-ci est considéré comme fréquent ou régulier.

Vérification et ajustements du contrat d'assurance existant

Une assurance pour le prêt du volant ?

Le partage de la route en covoiturage s’accompagne parfois du partage du volant, une pratique qui offre flexibilité et confort lors de longs trajets ou simplement pour alterner les conducteurs sur le chemin. Mais elle doit être abordée avec prudence et connaissance des implications d’assurance. Il est donc crucial de vérifier les termes de votre contrat et d’envisager, si besoin, des ajustements.

Pour un prêt du volant en toute sécurité il est important de prendre en compte :

  • La clause d’exclusivité : stipule que seul le conducteur déclaré et éventuellement les conducteurs secondaires désignés sont couvert en cas de sinistre.
  • La franchise majorée : la majoration peut augmenter considérablement le coût à votre charge en cas de sinistre même quand le prêt du volant est autorisé.
  • Jeunes conducteurs et permis récents : Les assurances peuvent appliquer des conditions spécifiques, telles que des franchises encore plus élevées, voire refuser la couverture.

Une assurance pour covoiturage régulier ?

Une évaluation précise des besoins et une adaptation du contrat d’assurance peuvent être nécessaires pour éviter toute mauvaise surprise en cas de sinistre.

En effet, il est important de s’assurer que votre contrat ne limite pas la couverture aux trajets personnels si vous utilisez votre véhicule pour le covoiturage domicile-travail.

Dans le cas où vous pratiquez du court-voiturage ou même du covoiturage sur longue distance faites attention à ce que votre en assurance soit en accord avec les distances parcourus.

Pourquoi penser à l'extension de garantie d'assurance ?

Au-delà de la garantie responsabilité civile, qui couvre les dommages que vous pourriez causer à des tiers en tant que conducteur, il existe des extensions de garantie qui peuvent offrir une protection supplémentaire adaptée aux besoins spécifiques du covoiturage.

Les plateformes de covoiturage offrent souvent des assurances complémentaires spécifiques, couvrant d’autant plus :

  • la protection des passagers
  • l’assistance panne ou accident
  • la protection juridique

Indemnisation en cas de sinistre lors d'un covoiturage

Processus d'indemnisation : ce qu'il faut savoir

En cas d’accident, le processus d’indemnisation dépendra :

  • du statut du passager ou du conducteur
  • de la nature des dommages
  • des garanties du contrat d’assurance du véhicule concerné (pour la prise en compte des dommages corporels et matériels)

 

Pour une indemnisation en toute sérénité il est important d’informer immédiatement votre assureur, en fournissant tous les détails pertinents sur le sinistre ainsi que sur les éventuels passagers covoiturés. Il faudra aussi rassembler et conserver toute documentation relative à l’accident.

Prévention et gestion des sinistres

Quelques conseils de prévention peuvent aider à minimiser les risques d’accident. En cas de sinistre, une bonne connaissance des démarches à suivre facilitera la gestion de la situation et l’indemnisation des dommages.

Il est essentiel de comprendre les spécificités liées à l’indemnisation dans le cadre du covoiturage, notamment pour les sinistres impliquant des véhicules non assurés ou en cas de faute grave du conducteur.

Conclusion

Le covoiturage représente une formidable opportunité de réduire nos dépenses de transport et notre impact environnemental. Toutefois, s’assurer d’une couverture d’assurance adéquate est essentiel pour covoiturer en toute sérénité. En ajustant votre contrat d’assurance et en vous informant sur les spécificités de l’indemnisation en cas de sinistre, vous pourrez profiter pleinement des avantages du covoiturage tout en minimisant les risques.

Je m'assure sur n'importe quelle voiture à la journée avec Cartage

Cartage propose le premier produit d’assurance à la journée dédiée à l’autopartage.

Concrétement, vous pouvez emprunter / louer n’importe quelle voiture de manière sécurisée en vous assurant dessus et ceux pour seulement 5€ par jour.

En cas de sinistre, Cartage vient couvrir les frais financiers liés aux franchises, aux sur-franchises et même à l’impact bonus / malus.

Partager l'article :

Cela peut vous intéresser :

balcons-batiment-casa-batllo-house-of-bones-antoni-gaudi-roadtrip-espagne-barcelone-assurance-journée

Vacances

13 Avr 2024

Road trip Espagne en 1 semaine: guide ultime avec itinéraires et conseils pratiques

Jeune conducteur avec des clés de voiture près d'une voiture

Jeune conducteur

12 Avr 2024

Peut-on prêter sa voiture à un jeune conducteur ?