Qui se cache derrière Cartage, la première assurance pour l’autopartage ?

Une équipe fondatrice complémentaire qui s’attaque au modèle de la voiture individuelle.

100% digital

Les fondateurs

2 jeunes diplômés des Mines

Oscar Bourgeois,
CEO

Raphaël Toledano,
CTO

Et 1 associé senior

Gwénaël Moy,
Directeur assurances

Cartage est fondée en 2022 par Oscar et Raphaël, alors encore étudiants aux Mines de Paris.

Dès leur diplôme en septembre 2022 ils décident de se consacrer à temps plein sur ce sujet passionnant de société qu’est la mobilité partagée.

Leurs compétences sont parfaitement complémentaires : Raphaël développe le produit, Oscar gère tout ce qu’il y a autour.

Leur objectif ? Faire comme Blablacar a fait avec le covoiturage il y a quelques années, cette fois avec l’autopartage citoyen.

Ils rencontrent le troisième associé Gwénaël dès la création de la société, et sortent le premier service d’assurance dédié à la voiture partagée en juillet 2023.

Gwénaël est un expert du secteur de l’entrepreneuriat, de la finance et surtout des assurances. Il a monté la branche japonaise d’AXA ainsi que la police d’assurance de Blablacar.

Des partenaires leaders du secteur de l’assurance

Nous sommes courtiers en assurance...

SAS NotOnlyMine – sous son nom commercial Cartage – est, à ce jour, inscrit à l’ORIAS – Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance sous le numéro d’immatriculation 22006046 en qualité de courtier d’assurance ou de réassurance (COA)

...et sommes liés à des assureurs experts

courtier
wakam

Fondée en 1829, Wakam (ex-La Parisienne Assurances) est la première assurance privée de France. Elle est devenue société à mission en 2023.

Adossé aux leaders internationaux de la réassurance, CAAREA est un MGA français pionnier des nouvelles technologies au service de l’assurance.

Cartage, une entreprise à mission

mission

Dès la création, nous nous sommes constitués légalement comme une société à mission.

C’est-à-dire que dans nos statuts nous avons inclus une raison d’être que voici :

“Réduire l’impact écologique du secteur du transport et permettre à toutes et à tous, et partout, un accès durable à la mobilité, en facilitant le partage de la voiture.”